Sanibroyeur : Fonctionnement, branchement et évacuation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sanibroyeur

Le sanibroyeur est un dispositif qui est constitué par une cuvette et un tuyau de raccordements, permettant la destruction de déchets et l’évacuation des eaux usées vers les canalisations. Un WC sanibroyeur est généralement installé dans les endroits où il n’est pas possible de mettre en place des toilettes classiques. Le broyeur sanitaire est pourtant interdit dans certains départements. Quelle en est la raison ? Comment fonctionne le WC broyeur ? Quelle évacuation pour ce genre de dispositif ? Pourquoi l’utiliser ? Voici les points importants à retenir sur les sanibroyeurs.

Pourquoi les sanibroyeurs sont interdits ?

Un sanibroyeur est un dispositif généralement bruyant, qui doit se raccorder à un tuyau de canalisation d’eau usée. Le broyeur WC peut rencontrer un dysfonctionnement, pouvant créer des nuisances sonores en cas d’une mauvaise installation.

C’est pourquoi, installer un WC broyeur est interdit dans certains départements français, notamment celui de Paris.

Dans le cas où vous habitez en appartement, la pose ne peut se faire qu’avec autorisation de la copropriété, du fait que les broyeurs sanitaires ne sont pas autorisés dans les immeubles.

Comment ça marche un sanibroyeur ?

Un sanibroyeur se distingue d’un WC classique de par son système de fonctionnement. Dans une toilette classique, les eaux usées sont évacuées à l’aide d’une chasse, c’est également le cas des WC sanibroyeurs.

En revanche, l’installation d’un WC suspendu broyeur requiert :

  • Une prise électrique pour faire fonctionner le moteur électrique ;
  • Des tuyaux pour l’arrivée d’eau ;
  • Et des raccordements avec le réseau d’évacuation d’eaux usées.

WC broyeur

Quelle évacuation pour WC broyeur ?

Un WC avec broyeur intégré dispose d’un système d’évacuation comme une installation de WC standard. La différence pour ces appareils sanitaires est la taille de la tuyauterie, qui est généralement plus petite et moins imposante.

La taille du tuyau d’évacuation se trouve entre 32 et 40 mm. Le diamètre du conduit est plus petit de par le broyage des déjections avec d’évacuer dans la fosse septique. Cependant, il faut tout de même éviter de jeter des objets résistants à l’intérieur pour ne pas endommager le broyeur.

Le niveau de la pente d’évacuation doit être de 2% entre le raccordement et la colonne de chute. Aujourd’hui, les modèles de broyeurs WC, comportent un clapet anti-retour pour éviter le refoulement d’eau.

Pourquoi utiliser un WC broyeur ?

Le WC broyeur est un appareil sanitaire offrant un grand nombre d’avantages pour les utilisateurs.

Une installation n’importe où

Installer un sanibroyeur ne nécessite pas de gros travaux. Ce type de toilettes est adapté à n’importe quel endroit, où il n’est pas possible d’installer des WC classiques.

Différents types de broyage

Les installations sanitaires se déclinent en plusieurs modèles sur le marché avec différents types de broyage : le broyage centrifuge, le broyage râpe ou en couteaux.

Une pose facile

La pose WC reste très simple et facile à faire, que ce soient des WC suspendus ou autres. Pour garantir une installation bien faite, il est tout de même recommandé de faire appel à un professionnel en travaux de plomberie.

Une économie d’eau

De par le faible diamètre de l’évacuation vers les égouts, la consommation d’eau est réduite.

wc

Quelle autorisation pour un sanibroyeur ?

Beaucoup se posent des questions sur la règlementation sanitaire régissant l’installation d’un sanibroyeur dans sa maison ou son appartement.

Dans le cas où vous habitez dans un immeuble, la pose de ce genre de dispositif est interdite. Vous devez alors demander l’autorisation auprès de la copropriété.

La pose de cette installation sanitaire est également interdite dans les immeubles neufs. Le meilleur moyen de connaitre les règlementations en vigueur, renseignez-vous dans vos départements respectifs pour éviter le non-respect de la loi.

Où brancher un sanibroyeur ?

Pour fonctionner, un broyeur doit être branché à une prise électrique ou à une boite de dérivation. Dans le cas où vous souhaitez réaliser l’installation par vous-même, voici les étapes à suivre.

Identifier les raccordements

Un broyeur sanitaire est constitué de nombreux raccordements : au milieu et de chaque côté. Les points de raccordement ne sont pas obligatoirement nécessaires en fonction de votre usage au quotidien.

Bouchez les raccordements que vous ne comptez pas utiliser avec des bouchons spécifiques.

Lier le broyeur et les toilettes

Pour un broyeur non intégré, placer le dispositif pour faire une liaison avec les toilettes. Placer l’ensemble dans la position souhaitée avant de mettre les vis et les chevilles.

Raccorder avec l’eau et l’évacuation d’eaux

Raccorder l’ensemble avec les canalisations. Vous pouvez utiliser les coudes ou les colliers avec de la colle. En attendant que la colle soit bien sèche, effectuer le raccordement de l’arrivée d’eau et remplir le dispositif.

Simple et pratique, l’installation reste toutefois chose délicate pour ceux qui ne sont pas habitués à la plomberie.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn