Nouvelles façons de réduire les déchets plastiques dans votre cuisine

Facebook
Twitter
LinkedIn

Découvrez des alternatives sans déchets qui aident à rendre plus respectueux de la planète cinq domaines principaux des tâches quotidiennes dans la cuisine.

 

1. Une cuisson sans plastique

Des moules à gâteaux et à tartes en papier, aux ronds à pâtisserie certifiés FSC, en passant par le papier sulfurisé non blanchi totalement exempt de chlore (TCF), il existe de nombreuses solutions pour cuisiner sans plastique. 

Tous ces produits, en fait, sont fabriqués dans le but de réduire la quantité de déchets dans nos flux de déchets.

 

2. Préparation des aliments et des boissons

Aujourd’hui, il existe une gamme étendue de produits pour la préparation des aliments et des boissons, allant des filtres à thé et à café aux sacs à rôtir antiadhésifs (parfaits pour rôtir les légumes) et aux allume-feu, qui ne contiennent que deux ingrédients : du bois FSC et de l’huile végétale non-OGM.

Ces produits sont soigneusement et délibérément conçus pour avoir le moins d’impact sur l’environnement et l’empreinte carbone la plus légère, il ne doit rien rester après l’utilisation du produit et sa mise au rebut appropriée.

L’emballage de chaque produit détaille le cycle de vie de l’article, son utilisation, ses avantages environnementaux et la manière de s’en débarrasser de façon appropriée.

 

3. L’élimination des ordures et des déchets alimentaires

Jusqu’à récemment, il ne m’était même pas venu à l’esprit qu’il pouvait exister de meilleures options, plus écologiques, en matière de sacs-poubelles et de sacs à déchets alimentaires ; la découverte de ces alternatives m’a donc particulièrement fait réfléchir.

Vous devez utiliser les sacs à déchets alimentaires compostables, car ils sont fabriqués à partir de fécule de pomme de terre (provenant de pommes de terre féculières non-OGM) mélangée à un polymère certifié. Aucun plastifiant n’est ajouté.

Les sacs de cuisine et les sacs-poubelles sont fabriqués à partir d’un minimum de 89 % de matériaux recyclés post-consommation, ce qui signifie qu’ils ont la plus grande quantité de matériaux recyclés post-consommation disponible sur le marché.

Ces sacs contribuent à réduire les émissions de CO2, la consommation de pétrole et les déchets des décharges. L’utilisation de 1 kg de plastique polyéthylène recyclé au lieu de produire du plastique polyéthylène neuf permet de réduire les émissions de dioxyde de carbone d’au moins 1,5 kg ainsi que la consommation de pétrole brut de 2 litres.

Facebook
Twitter
LinkedIn