Tout ce qu’il y a à savoir sur les filets anti-oiseaux

Facebook
Twitter
LinkedIn

 

Les oiseaux font parties des plus grandes menaces qui existent pour les différents domaines de la culture. Qu’il s’agisse d’agriculture ou de domaine d’élevage de poissons, les oiseaux sont en effet des prédateurs féroces qui nuisent à la production. C’est pour éviter toute interférence des oiseaux que les filets anti oiseaux ont été inventés. Ces filets se présentent comme le moyen le plus efficace pour empêcher la destruction des champs par ces derniers. Découvrons alors leur véritable utilité, leur fonctionnement et les critères pour bien les choisir.

Généralités sur le filet anti-oiseaux

 

Définition du filet anti oiseaux

Comme son nom l’indique, le filet anti-oiseaux est un dispositif qui permet de protéger votre jardin contre les oiseaux. Il permet notamment d’éloigner ces agresseurs et de prévenir de toutes attaques de bec ou de serres. A l’image de l’épouvantail à l’ancienne, le filet anti oiseaux est avant tout une technique de dissuasion qui sert à tenir les oiseaux loin des terres cultivées et de leurs alentours. Le filet anti-oiseaux est alors une lutte physique contre les volatiles, utilisé en agriculture, en aquaculture ou pisciculture et en horticulture. Il empêche les oiseaux de s’en prendre aux cultures, qui sont désormais à l’abri de leurs attaques et peuvent se développer sans risque.

 

Le filet anti-oiseaux sous toutes ses formes !

Le filet anti oiseaux existe sous différentes formes, tailles et matières, qui correspondent à des méthodes d’utilisation différentes. Par contre, il est important de savoir que la forme ou la taille importe peu, car dans tous les cas, le filet garantit la sécurité des produits, tout en laissant l’air et la lumière passer. Cela permet alors aux cultures de croître tranquillement et sans encombre.

 

L’installation du filet anti oiseaux selon le type de culture

 

Le filet anti oiseaux est un accessoire multifonctionnel qui peut s’adapter à toutes les situations. Il peut notamment être installé partout, peu importe le type de culture, et ce, sous différentes formes. Le filet peut par exemple être disposé comme un tunnel grâce à une structure prenant la forme d’un châssis. Cette installation est plus recommandée pour les cultures de fruits et de légumes, qui sont généralement cultivées en rangées. Ensuite, si les cultures présentent des arbres de grande envergure, il est tout à fait possible d’installer le filet sous forme de bâche de recouvrement. De cette manière, le filet pourra protéger les grands arbres, ainsi que les cultures qui se trouvent en dessous. Une installation horizontale est également envisageable afin de recouvrir les carrés de potager. Pour cela, l’agriculteur peut se servir de pieux en métal ou en bois pour installer le filet. Cette méthode est plus simple à installer tout en restant particulièrement efficace. Pour les cultures comportant des grands couloirs de grandes dimensions, le filet anti-oiseaux peut être installé sous forme de caisson.

Enfin, pour un terrain de culture d’une surface assez importante, il est conseillé de recouvrir l’entièreté du terrain cultivé avec le filet. Les différents couloirs de cultures vont permettre à l’agriculteur de circuler librement dans son terrain recouvert.

Attention tout de même à bien vérifier qu’aucune ouverture ne soit accessible par les oiseaux. Si ces prédateurs remarquent la moindre ouverture au niveau de la protection, ils n’hésiteront pas à s’en servir pour accéder aux cultures et tout ravager en quelques instants.

Comment bien choisir son filet anti oiseaux ?

Il est vrai que les filets anti oiseaux sont très versatiles et peuvent être utilisés dans différents domaines. Néanmoins, il reste particulièrement important de savoir choisir le modèle le mieux adapté à son secteur d’activité.

Pour les agriculteurs, l’utilisation de filet anti oiseaux est impérative. En effet, les oiseaux n’épargnent pas les champs de culture, notamment s’il s’agit d’une plantation de fruits. Les oiseaux frugivores sont connus pour être particulièrement voraces et peuvent causer des dégâts importants aux récoltes. De plus, il faut noter que les volatiles ne sont pas les seules menaces des cultures. Les éléments naturels comme la grêle ou les orages peuvent également devenir nuisibles à la production. Les cultures peuvent alors se sentir en sécurité face aux intempéries grâce au filet.

Ainsi, pour l’agriculture, il est recommandé de choisir un filet avec de petites mailles. La couleur sera ensuite choisie en fonction des besoins :

  • noire pour une protection supplémentaire contre les rayons du soleil ;
  • blanche et doté d’un maillage très petit pour se protéger des intempéries ;
  • verte pour ceux qui font du jardinage au quotidien.

Pour ceux qui travaillent dans le domaine de la pisciculture, il est conseillé de choisir un filet avec un maillage plus grand. La raison est simple : les oiseaux qui chassent les poissons sont bien plus grands (pélicans, faucon, mouette, etc.). Le choix d’un maillage plus large est alors plus pratique. De plus, il est préférable de choisir un filet de couleur blanche afin que celui-ci soit bien visible et sert de moyen de dissuasion des prédateurs qui s’en approchent.

Facebook
Twitter
LinkedIn