Rénovation d’un appartement ancien: les étapes pour se lancer

Facebook
Twitter
LinkedIn

En matière de rénovation d’un appartement ancien, l’enjeu concerne surtout le respect des normes de copropriété, outre les questions d’isolation et d’électricité. Souvent, lorsqu’on investit dans l’ancien, il y a toujours quelques petits travaux à réaliser, surtout lorsque la dernière rénovation date. Lors d’une réhabilitation, l’objectif est de rendre le logement aux normes, sans forcément dénaturer le charme de l’ancien. 

 

Rénovation appartement ancien et règles applicables

 

Pour une rénovation appartement ancien ou immobilier ancien, la vérification des règles applicables est la première chose à faire. C’est surtout indispensable lorsque la réhabilitation peut modifier l’aspect extérieur du bâtiment. Dans ce cas, quelques démarches sont à réaliser en amont. Il est nécessaire de se renseigner auprès de la commune concernant les règles applicables. Entre autres, il faut :

  • consulter le plan local d’urbanisme de sa commune afin de vérifier les règles et les mesures obligatoires pour une rénovation extérieure telle que le ravalement de façade et le changement de fenêtre ;
  • demander un certificat d’urbanisme d’information dans le cas où l’appartement est situé dans un secteur protégé ;
  • envoyer une demande de permis de construire ou une demande de travaux suivant le lieu et l’emplacement du bien ;
  • mettre en place une benne pour le gros œuvre après l’obtention d’une autorisation de stationnement ;
  • signaler le début des travaux de rénovation pour ne pas gêner la circulation.

Pour un appartement ancien situé dans une zone protégée, le certificat d’urbanisme d’information est généralement obtenu plusieurs mois après la demande de ce dernier. Son contenu indique toutes les règles à suivre pour le projet de réhabilitation. Sans cette autorisation, les travaux ne peuvent pas débuter.

 

Définition du projet de rénovation

 

Un projet de réhabilitation d’un appartement ancien doit être bien pensé. Pour cela, il y a des questions à se poser en amont. Ainsi, il faut déterminer : 

  • les éventuels travaux énergétiques à réaliser ;
  • les travaux de rafraîchissement qui doivent être faits ;
  • les pièces coûteuses devant être rénovées ;
  • le budget nécessaire pour la réalisation des travaux.

Il est important de bien noter toutes les améliorations à faire. Pour concrétiser vos idées, vous pouvez faire appel à un maître d’œuvre ou à un architecte. Dans les deux cas, le professionnel choisi commencera toujours avec un diagnostic et une visite complète de l’appartement à rénover. Après une expertise complète, votre expert sera en mesure d’élaborer une projection 3D de vos travaux de rénovation. Une fois que le plan est validé et que l’autorisation de la mairie est obtenue, les travaux de rénovation peuvent commencer. 

 

Les travaux de rénovation dans un appartement ancien

 

Plusieurs travaux de rénovation peuvent être réalisés lors de la rénovation d’un appartement ancien. Les professionnels en charge du projet doivent tenir compte des dernières normes concernant les travaux de rénovation. 

 

Les travaux de plomberie 

Les travaux de modernisation en matière de plomberie se concentrent essentiellement sur les installations existantes. La plupart du temps, ces dernières sont souvent usées ou vétustes. Une mise aux normes de la plomberie est nécessaire afin de garantir le confort et la sécurité des occupants d’un appartement ancien. Il s’agit également d’un impératif afin d’éviter les problèmes relatifs aux matériels défectueux et les risques de fuites. Généralement, lorsqu’il faut rénover un bien ancien, la plomberie est entièrement modernisée. Les travaux réalisés doivent être conformes aux normes DTU et à la norme RGE. 

 

Les travaux d’électricité

Sur un bien ancien, il est souvent nécessaire de refaire les installations électriques, car elles ne respectent plus les normes en vigueur. C’est notamment le cas avec les appartements construits entre 1960 et 1970 et dont les installations ne répondent plus aux normes actuelles et présentent un risque apparent pour leurs occupants. Pour des rénovations électriques, il faut suivre la norme NF C 15-100. Cette dernière régit et établit les différentes règles relatives à la conception, l’entretien et la réalisation des installations électriques en basse tension. Les règles qui en découlent sont strictes et s’appliquent la totalité des constructions destinées à l’habitation. 

 

Les travaux d’isolation

Les logements anciens sont souvent soumis à une remise aux normes en matière d’isolation. La loi française exige l’isolation thermique dans le cadre de gros travaux d’isolation. Chaque réalisation doit suivre la réglementation en vigueur et notamment la norme RT 2012. Les travaux servent essentiellement à garantir le confort, le bien-être et la sécurité des occupants de l’appartement.

 

L’optimisation des espaces

Pour une rénovation avec une base solide, il est nécessaire d’optimiser l’espace dans un appartement ancien. Dans le cas où il est nécessaire de créer une ouverture à partir d’un mur porteur. Dans ce cas, l’intervention d’un expert est utile pour des études techniques garantissant la fiabilité de vos projets. Généralement, les pièces doivent toujours être redistribuées dans un logement ancien. En cas de gros œuvre, il faut tout de même penser aux impacts de la réhabilitation sur la structure. Chaque détail doit être bien pensé pour éviter d’éventuels problèmes ultérieurs. 

 

La peinture des murs

Les travaux de réhabilitation d’un logement ancien incluent souvent des travaux de peinture. Il y a la peinture des plafonds ainsi que la peinture des murs. En plus, il peut aussi y avoir la peinture des menuiseries extérieures et intérieures. Hormis la peinture, il faut aussi noter le changement du parquet ou du revêtement de sol.  

 

L’établissement d’un devis

 

La conception d’un devis est une démarche obligatoire pour des travaux de rénovation, quel que soit le type de bien concerné. Le contenu d’un devis varie en fonction du professionnel contacté pour mener à bien le projet. Par exemple, si vous faites appel à un auto-entrepreneur, le devis n’inclut pas la TVA, car ce professionnel n’est pas assujetti à cette taxe. Dans le cas où c’est une entreprise ou un artisan qui se charge des travaux, le taux de la TVA est clairement affiché sur le devis. Lorsqu’il s’agit d’une prestation entreprise sur un bien ancien, le taux appliqué est réduit à 10 %. Ce taux est applicable qu’il s’agisse d’un aménagement, une réhabilitation ou une modernisation d’un logement. Pour être sûr de choisir le bon devis, il est toujours plus intéressant de mettre en concurrence plusieurs professionnels. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tout savoir sur les dernières tendances décoration et design, investir dans l’immobilier et trouver son logement grâce à nos experts.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d’information pour recevoir des informations actualisées, des nouvelles et des conseils.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.