Les 3 principaux avantages d’une bonne isolation de toiture

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Savez-vous que la toiture est responsable de plus de 35 % des pertes de chaleur d’une maison ? L’isolation toiture en ardoise est donc l’un des meilleurs investissements à envisager pour améliorer l’efficacité de votre maison. Ne manquez pas ces conseils utiles !

 

Tout ce que vous devez savoir sur l’isolation de votre toiture en ardoise

 

Quel est le meilleur choix pour isoler un toit en pente ? Il existe 2 solutions différentes : l’isolation chaude ou froide. Voyons leurs différences !

  • l’isolation froide est l’isolation de toiture la moins chère. Elle est placée au-dessus et entre les solives en bois, au-dessus du plafond du dernier étage de votre maison. L’isolation froide est assez facile à réaliser en tant que projet de bricolage, mais elle ne fait qu’empêcher la chaleur de s’échapper de votre maison ;
  • l’isolation chaude. Elle est placée directement sous le toit : elle réduira les pertes de chaleur et votre maison ne deviendra pas excessivement chaude en été ou froide en hiver.

Avantages d’une bonne isolation de toiture en ardoise

 

En tant que propriétaire, il existe de multiples raisons d’isoler. Retrouvez ici les plus importantes :

 

Économies d’énergie et de coûts

Avec une isolation efficace, vous ferez des économies d’énergie et d’argent. L’isolation du toit peut vous aider à garder la chaleur ou le froid quand vous en avez besoin. Les statistiques peuvent varier, mais certains propriétaires ont rapporté jusqu’à 20 % d’économies une fois leur toit en ardoise isolé.

 

Prévention à long terme

Lorsqu’un toit n’est pas correctement isolé, la chaleur croissante pourrait entraîner la fonte de la neige sur un toit, ce qui peut ensuite conduire à des barrages de glace. L’humidité, les barrages de glace et la condensation peuvent lentement et régulièrement causer des dommages persistants dans une maison, en particulier sur le toit.

 

Durabilité

L’isolation de votre toit est l’un des projets d’économie d’énergie les plus importants que vous pouvez réaliser dans votre maison. En économisant de l’énergie, vous contribuez également à réduire la pollution. Ainsi, réduire la quantité d’énergie que nous consommons peut avoir un effet important sur l’environnement.

 

Faits curieux sur les ardoises de toiture

 

Je fais des recherches sur les ardoises de toiture depuis de nombreuses années. Au cours de cette période, j’ai découvert des faits intéressants sur l’ardoise de couverture, concernant de nombreux domaines différents tels que des utilisations particulières, des propriétés inconnues et des caractéristiques géologiques, entre autres. Titien (1490-1576), l’un des plus importants peintres de la Renaissance italienne, utilisait l’ardoise de toiture comme support pour certaines de ses peintures. En effet, les feuilles d’ardoise plates et planes de Ligury, en Italie, étaient utilisées pour les toitures depuis des siècles. Cependant, seuls quelques peintres savaient comment préparer l’ardoise pour la peinture. Si l’ardoise n’est pas correctement préparée, la peinture ne tiendra pas pendant des siècles. La plupart des ardoises sont noires ou gris-noir. De ce fait, la lumière directe du soleil les chauffe jusqu’à 80 °C. Assez pour faire frire un œuf.

 

Peut-on tirer parti de cette énergie ?

La réponse est oui. Il y a quelques années, un panneau modulaire qui utilise l’énergie solaire pour chauffer l’eau sanitaire a été créé. L’ardoise de toiture a une propriété appelée inertie thermique, c’est-à-dire qu’il faut un certain temps à l’ardoise pour atteindre la température par rapport à la température de l’air, mais une fois qu’elle est chauffée, l’ardoise la conservera un certain temps après le coucher du soleil.

 

 Il existe trois familles de couleurs

  • noir-gris ;
  • vert ;
  • violet-rouge.

La couleur est donnée par de faibles proportions de certains minéraux et est aussi le reflet des conditions environnementales lors de la sédimentation de l’argile qui sera transformée en ardoise par les forces tectoniques. L’ardoise verte et l’ardoise rouge pourpre se rencontrent généralement ensemble, car elles sont formées dans des eaux peu profondes, tandis que les ardoises gris-noir correspondent à des eaux profondes. A part la couleur, la lithologie (ou type de roche) est une autre caractéristique distinctive des ardoises de toiture. Une ardoise de toiture est une roche métamorphique utilisée pour couvrir les toits, autrement dit, une roche naturelle utilisée comme matériau de construction. 

 

D’autres moyens de l’utiliser

Les cultures anciennes qui se sont installées dans les régions où affleure l’ardoise ont tiré parti de cette roche non seulement pour construire des abris, mais aussi pour fabriquer des outils et des armes. Les pointes de flèches en ardoise et les haches étaient courantes dans les territoires de la Norvège moderne. Il n’est pas très difficile de couper et de polir un morceau d’ardoise et de fabriquer un outil à bord tranchant. Vous pouvez essayer d’utiliser du papier de verre et un peu de patience. 

 

Particularité de l’ardoise

 

Pendant l’exploitation de la carrière, si vous laissez les blocs sécher, ils vont perdre leur fissilité, il sera donc pratiquement impossible de les fendre en fines tuiles. Ceci est dû à la perte d’eau. Pendant que l’ardoise se trouve dans la montagne ou le massif rocheux, la roche est maintenue humide grâce à la pluie et aux autres sources naturelles d’eau. Une fois extraite, elle entame un processus de séchage, qui dépend grandement de la température et de la lumière directe du soleil. Les ardoisiers du monde entier font toujours la même chose : maintenir les blocs humides, en les aspergeant généralement d’eau. La raison de cela est que l’eau qui part est contenue entre les minéraux de l’ardoise, qui sont planaires, comme une pile ou des cartes microscopiques. Cette eau agit comme un « lubrifiant », et une fois qu’elle est partie, fendre l’ardoise en fines tuiles devient très difficile, voire pratiquement impossible. En outre, un bloc séché ne réabsorbera pas l’eau, et vous devrez donc l’utiliser à d’autres fins, comme le pavage.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn