3 conseils pour trouver un logement bon marché

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

 

 

3 – Négociez avec le propriétaire

 

Beaucoup de locataires ne réalisent pas que leur loyer mensuel n’est pas figé. Le loyer, tout comme le prix d’une maison, est négociable. Souvent, le simple fait de s’asseoir et de négocier avec un propriétaire peut vous faire obtenir un accord. Bien sûr, vous devez négocier dans les limites du raisonnable. Un propriétaire n’acceptera pas une offre ridiculement basse par rapport à ce qu’il pourra obtenir de quelqu’un d’autre. 

Assurez-vous de négocier en position de force en faisant d’abord des recherches sur les loyers dans la région. Vous pouvez demander aux voisins, parcourir les petites annonces ou parlez aux courtiers pour obtenir ces informations. Arrivez avec un chiffre raisonnable en tête. Si vous le pouvez, appelez le bureau du gestionnaire immobilier et demandez-lui s’il peut vous dire combien de logements sont vacants dans l’immeuble ou le complexe. Plus il y a d’ouvertures, plus le propriétaire sera prêt à tout pour remplir les logements vides. Enfin, soyez prêt à faire des concessions de votre côté. Signer un bail plus long peut souvent vous permettre d’obtenir un rabais, car cela offre au propriétaire une certaine stabilité. Il en va de même pour l’offre de payer plusieurs mois de loyer à l’avance. Vous pouvez également prendre l’option de trouver un logement avec loc annonce et choisir l’offre adaptée à votre budget limité.

 

2 – Faites des compromis

 

Lorsque vous cherchez un endroit où vivre avec un budget, faire des compromis sur votre idée de la maison de rêve va être une nécessité. Se contenter de moins de commodités, d’une taille plus petite et d’une disposition non conventionnelle sont quelques-uns des sacrifices qui peuvent vous faire économiser beaucoup d’argent. Par exemple, les studios sont généralement moins chers que les grands appartements à plusieurs chambres. Un appartement en sous-sol dans la maison d’un propriétaire coûtera généralement moins cher qu’un logement dans un grand immeuble. Vous pouvez également envisager de faire des compromis sur des équipements tels que les appareils électroménagers et les services de conciergerie sur place, qui font augmenter considérablement le prix des appartements. Si vous regardez des bâtiments historiques à l’architecture impressionnante, essayez de revoir vos attentes à la baisse. Une nouvelle construction au style plus sobre ne sera peut-être pas aussi excitante, mais elle permettra de maintenir les coûts à un niveau bas.

 

1 – Devenez un gardien de propriété

 

Surtout si vous avez un certain niveau de flexibilité dans votre carrière et votre vie familiale, vous pourriez envisager de devenir un gardien de propriété. Les personnes qui possèdent des maisons de vacances, celles qui voyagent fréquemment ou celles qui ont un grand domaine familial engagent souvent des concierges pour vivre sur leurs propriétés et s’en occuper. Évidemment, le métier de gardien exige des déplacements fréquents, car les affectations sont souvent de courte durée ou saisonnières. Mais les concierges vivent souvent sans loyer ou du moins ne paient que très peu de loyers. Comme les personnes qui peuvent se permettre de payer des concierges sont généralement bien loties financièrement, les logements peuvent être assez impressionnants. Imaginez que vous passiez vos journées dans la maison de plage d’un millionnaire ou dans une propriété de campagne tranquille avec des hectares et des hectares de terrain. En revanche, vous devrez peut-être chanter un peu pour votre dîner. Souvent, les gardiens ont un autre type de travail à faire en plus de vivre dans la maison, comme le travail dans le jardin, les réparations ou le soin des animaux de compagnie ou du bétail.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn